Organon 2005: le manuel de grec

L’Organon 2005 a été conçu pour répondre aux conditions particulières de l’enseignement du grec ancien dans le Canton de Vaud, au secondaire inférieur, enseignement qui constitue une option facultative de trois périodes hebdomadaires, suivie sur deux ans (8e et 9e années), et qui porte tout à la fois sur la langue et sur divers aspects de la civilisation grecque.

Dans cette optique, il était nécessaire de faire des choix autant grammaticaux que culturels. Aussi, loin de couvrir l’ensemble de la morphologie et de la syntaxe, le présent ouvrage constitue une initiation centrée sur quelques composantes essentielles de la langue grecque. En matière lexicale également, seuls les mots utilisés au moins à quatre reprises dans l’ouvrage sont donnés à apprendre, soit un total d’environ cent soixante mots.

Tout en limitant fortement la matière grammaticale et lexicale que l’élève doit assimiler, l’Organon 2005 affiche une ambition : celle du texte et celle de la langue comme moyen d’accéder à la civilisation. La langue n’est donc pas abordée à travers des phrases isolées et fabriquées dans le seul but d’illustrer la nouveauté grammaticale de la leçon, mais l’élève est d’emblée amené à traduire des textes qui se veulent autant d’ouvertures sur différents aspects de la civilisation grecque (mythologie, religion, histoire, poésie, philosophie, médecine, etc.) ; de ce point de vue l’Organon 2005 offre la possibilité d’un enseignement dans lequel langue et civilisation seraient véritablement imbriquées l’une dans l’autre. Cette volonté d’intégration entre langue et culture conduit à accorder une large place à l’iconographie, choisie de manière à offrir une résonance et un prolongement à la lecture des textes.

Dans le choix des textes, l’Organon 2005 se veut pragmatique et ne suit pas la voie du texte original à tout prix, le but étant que l’élève puisse traduire par lui-même. L’ouvrage contient ainsi tout à la fois des textes fabriqués, simplifiés ou adaptés à partir d’un original grec. On y trouvera toutefois également des textes d’auteurs dans leur version originale ; ainsi la dernière leçon, qui n’introduit pas de nouveauté grammaticale, présente quelques textes représentatifs de différents genres littéraires : poésies épique, élégiaque, dramatique, dialogue socratique, historiographie. Aux textes de base s’ajoutent, sur fond jaune, des phrases, d’auteurs le plus souvent, ou de brefs poèmes qui peuvent également être le point de départ d’une discussion entre l’enseignant et ses élèves, ou d’un développement plus important.

Quelles que soient les limites de l’ouvrage, l’espoir de ses auteurs est qu’il puisse stimuler la curiosité des élèves et contribuer, modestement et en dépit de nombreux obstacles, à maintenir vivante la filiation qui lie notre présent à la Grèce antique.

Stacks Image 326